Agent immobilier : un métier d’avenir

un métier d’avenir

Publié le : 15 décembre 20174 mins de lecture

Les personnes qui souhaitent s’engager dans le métier d’agent immobilier peuvent s’attendre à un vrai métier de plus en plus complexe. Travailler dans l’immobilier permet aux employés de bénéficier des postes qui ne connaissent pas ou très peu la crise. Quel est l’avenir du métier d’agent immobilier ? Éléments de réponse.

Perspectives d’évolution du métier d’agent immobilier

Le métier d’agent immobilier est un secteur porteur. On enregistre environ 8000 offres tous les ans. L’agent immobilier est considéré comme le premier secteur d’emploi en termes d’immobilier en France. Même si certaines sociétés ont dû se séparer de certains de leurs collaborateurs à cause de la crise économique, ces derniers peuvent tout de même réaliser un chiffre d’affaires attrayant avec des rentrées de mandat lié à la vente de bien.

En ce qui concerne la rémunération, la vente ou la location des biens qui leur sont confiés leur permet de percevoir une rémunération qui avoisine entre 2000 et 6000 €/mois. La profession d’agent immobilier est un métier d’avenir qui ne s’improvise pas. L’immobilier rencontre des périodes plus ou moins favorables selon l’évolution du marché. Les prix des secteurs de l’immobilier ont énormément augmenté, de plus les cabinets ont enregistré des chiffres prospères. Vous pouvez trouvez des offres d’emploi agent immobilier ici.

Dans le même thème : Les compétences nécessaires pour travailler dans l'immobilier

Devenir agent immobilier, est-ce un métier prospère ?

Quel est l’avenir du métier d’agent immobilier organisateur de biens immobiliers ? Pour répondre à cette question, il est à préciser que le contexte compliqué du marché de l’immobilier en France résiste à la conjoncture économique considérée comme complexe ces dernières années. Il existe une reconversion professionnelle qui demeure lucrative, celle du professionnel de l’immobilier.

Investir dans la pierre est un placement sûr sur le long terme. Ce type d’investissement permet de se constituer un patrimoine transmissible à ses héritiers. Le contexte économique et la prévoyance de la retraite permettent aux Français de s’intéresser à l’investissement immobilier.

Les sites de vente directe entre particuliers pourront-ils remplacer les agences immobilières ?

Avec 600 000 transactions réalisées sur les immobiliers anciens, près de la moitié s’effectue entre particuliers. Les transactions immobilières qui s’effectuent sans recours à un agent immobilier obligent les établissements à revoir leurs commissions.

Le principal avantage des transactions immobilières accomplies sur des sites spécialisés en immobilier permet aux internautes de réaliser des transactions en direct et d’économiser ainsi la commission d’agence. Ces tarifs représentent près de 5 % du montant de la transaction. La concurrence apportée par les sites de vente de biens immobiliers incite les agences à réduire entre 1,5 et 2 % TTC leurs frais de commission.

Plan du site